Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Si j'avais une queue elle me ferait bondir, frétiller, envoyer un ballon jusqu'au ciel. J'en serais si fière que jamais je ne la laisserais tomber. Je la balancerais et elle pointerait vers le soleil.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
ASOS Soldes : -20% en plus sur les Soldes avec ce code promo
Voir le deal

 

 « Casse toi, laisse moi boire » « Ou pas, déshabille toi »

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Bethany Bunny
Super mômaaan est occupée à boire ou à galipetter. Repassez plus tard.

Bethany Bunny


Messages : 27
Date d'inscription : 04/07/2010

Shakons ensemble
Como esta ?: En recherche d'une queue telle Darby
Je suis: Divorcé(e) et Alleluia
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:

« Casse toi, laisse moi boire » « Ou pas, déshabille toi » Empty
MessageSujet: « Casse toi, laisse moi boire » « Ou pas, déshabille toi »   « Casse toi, laisse moi boire » « Ou pas, déshabille toi » EmptyLun 12 Juil - 13:41

« Casse toi, laisse moi boire » « Ou pas, déshabille toi » 17veo4

« Sers moi un verre ... euh Paul ? »

Qu'importait son prénom en réalité, je désirais juste un verre. Pas besoin de préciser ce que je désirais, c'était toujours la même chose. La journée je sirotais des coktails en tout genre avec des noms plus ou moins sexy, non en fait je buvais que ceux qui portaient un nom sexy, mais le soir, même si il n'était que dix-neuf heures, il me fallait des verres de whisky. Je venais à peine d'arriver que je commandais en arrivant derrière le bar. Un petit claquement de doigts pour le motiver à me servir puis je déposais mes fesses sur un tabouret. Pas vraiment confortable, mais qui sait, je finirais peut-être plus tard sur les canapés. La soirée ne faisait que commencer. Les danseurs et danseuses n'étaient pas encore là. Ce qui faisait que ça manquait d'ambiance.

« Tu veux pas retirer ton costume et ton slip et aller danser un peu pour attirer du monde ? »

Ca ne me coûtait rien de demander à ce Paul. Ou peut-être qu'il s'appelait Henri ... mais passons. J'appelais tout le monde Paul de toute façon. Mais il n'avait pas l'air motivé. Il me fit signe qu'il devait servir à boire à d'autres filles. Bof tant pis, l'ambiance viendrait plus tard.
Je levai mon verre à mes lèvres et en bu le contenu cul sec. C'était comme ça que ça se buvait ou alors ça ne se buvait pas. A l'époque ce geste était suivi d'une grimace, d'une légère quinte de toux ou de mouvements rapides de mains pour me faire de l'air, mais j'avais pris l'habitude alors plus aucun effet. C'était désormais accompagné d'un claquement du verre sur le comptoir pour en réclamer un second.
Ce fut à cet instant que j'aperçus Mister Bunny. Mon ex-mari.

« T'es toujours là quand y a des minettes à poil toi hein ? »

Oui je n'hésitais pas à le dire assez fort pour attirer son attention. Tant pis si des clients entendaient. Si ils étaient pas contents, ils pouvaient aller voir ailleurs. Mais en même temps, avec ma remarque que je n'avais pu garder pour moi, je savais que je lui tendais une perche et que la soirée allait être moins ... tranquille. Plus drôle peut-être, parce que l'emmerder m'amusait, mais plus chiante parce qu'il n'allait sûrement pas se gêner pour m'emmerder à son tour ... sauf si sa poulette du moment battait des ailes sur scène dans les dix prochaines minutes.

_________________
« Casse toi, laisse moi boire » « Ou pas, déshabille toi » 125lzeu
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Bunny

Caleb Bunny


Messages : 19
Date d'inscription : 12/07/2010

« Casse toi, laisse moi boire » « Ou pas, déshabille toi » Empty
MessageSujet: Re: « Casse toi, laisse moi boire » « Ou pas, déshabille toi »   « Casse toi, laisse moi boire » « Ou pas, déshabille toi » EmptyLun 12 Juil - 19:26

    « Casse toi, laisse moi boire » « Ou pas, déshabille toi » Tumblr_l5basl8XhC1qb2w0oo1_500

    « Bon, je veux que quelqu'un vienne rammaser cela, putain sa put la marde. On est pas un dépotoir ici ! » Oui, oui, le patron travail des fois, pas souvent, mais quelques fois.oui. Regardant le plancher de l'étalisement qui devait être un endroit propre et détendu, aucune de ses deux qualités requises n'étaient là. Premièrement, c'était sal parce que les employés ne travaillait pas puisqu'ils se dissaient que si les patrons ne faisaient que s'engueuler tout le temsp pourquoi ne pourrait-il pas en faire ainsi eux aussi et Caleb n'était pas du tout détendu alors il faisait frustrer tout le monde qui le voyait engueuler un stupide employé laid et sans importance. Regardant autour de lui, Caleb chercha du regard Bethany, qui comme d'habitude ne semblait nul part. Il savait qu'elle allait être encore au club, mais dans un endroit avec de l'alcool. Après tout, il était six heures et c'était le temps de se bourrer voyons ! Tout le monde fait cela, enfin selon Bethany tout le monde fait sa. Et pour tout le monde, cela veut dire, elle et sa soeur.

    Il se dirigea vers le bar, mais il était vide, comme d'habitude quand il n'avait pas de soirée pour ado. Il se dirigea ensuite vers son endroit préféré, le Strip Teas. Il rentra et la vit au bar.
    « T'es toujours là quand y a des minettes à poil toi hein ? » Il rit un peu et s'assit. Fit signe à l'employé de lui servir un scotch sur glace. Il le regarda le faire et jeta son regarda son ex-femme. Le spectacle n'était pas commencé, mais les filles commençaient à se préparer pour celui-ci. Il prit son verre de scotch quand il arriva et regarda Bethany qui venait de se prendre un deuxième ou peut-être troisième verre de whisky. « Et toi, tu es toujours là quand il a de l'alcool ! » Il sourit tranquillement et but un peu de son verre. Le bruit de la musique devenait de plus en plus fort, ce qui voulait dire que le spectacle commençait sous peu. Le club se remplissait de plus en plus et Caleb regardait tranquillement en essayant de compter le nombre de personne qui rentrait pour savoir si ils allaient enfin faire du profit avec ce club. « Mais, je dois dire être surpris de te voir seul ici, j'étais certain que ta soeur soulone comme toi allait être là ! » Le spectacle commença et Caleb se tourna vers la scène alors que des jeux de lumières commençaient à apparaître sur la scène. Il regardait du coin de l'oeil Bethany qui se souçiait peu de ce qui se passait. « Et dire qu'avant c'était toi qui faisait cela. Mais je dois dire que maintenant, l'âge ne doit pas avoir aider. » Il tourna la tête et plongea son regard, un regard de défi, dans celui de Bethany.
Revenir en haut Aller en bas
Bethany Bunny
Super mômaaan est occupée à boire ou à galipetter. Repassez plus tard.

Bethany Bunny


Messages : 27
Date d'inscription : 04/07/2010

Shakons ensemble
Como esta ?: En recherche d'une queue telle Darby
Je suis: Divorcé(e) et Alleluia
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:

« Casse toi, laisse moi boire » « Ou pas, déshabille toi » Empty
MessageSujet: Re: « Casse toi, laisse moi boire » « Ou pas, déshabille toi »   « Casse toi, laisse moi boire » « Ou pas, déshabille toi » EmptyLun 12 Juil - 19:52

« Ouais, tu m'as fait devenir alcoolique alors maintenant tu sais où me trouver. »

Je m'attendais à sa réponse pour être honnête. Elle était trop facile, trop calculée. Tout comme ma réponse. Mais on s'engueulait toujours pour les mêmes choses à la fin. Toujours les mêmes commentaires inutiles, les mêmes remontrances qui nous faisaient toujours rire. J'avais une faiblesse pour l'alcool et les hommes, il était très porté sur les jeunes filles peu vêtues, voir même carrément nue. On aurait presque pu rester marié et continuer de mener notre vie de chaque côté mais non. Pourquoi d'ailleurs ? Bonne question. Il avait bien fallu qu'un truc me pousse à divorcer ... ah oui, ma soeur le faisait et m'avait poussée à le faire. Et avec Caleb on avait jamais autant couché ensemble que depuis notre divorce. Sauf au tout début. Mais après il avait compris que les minettes étaient moins chieuses, moins exigeantes que moi. A vingt ans elles ne savaient même pas épeler le mot 'orgasme', alors comment savoir si elles en avaient eu un. Mis à part nos filles, enfin mes filles que j'avais bien éduquées. Donc il fournissait moins d'effort et se fatiguait moins, c'était tout bénéf' pour lui. Et de mon côté j'avais fais la rencontre de Monsieur gode et d'amants occasionnels aussi. Donc entre nous, il n'y avait plus rien. C'était à peine si on se parlait. Mais depuis le divorce on s'éclatait à s'emmerder. C'était plus drôle.

Je vidai mon deuxième, ou troisième verre cul sec alors qu'il sirotait tranquillement son scotch sur glace. Il avait ses habitudes aussi, je n'étais pas la seule alcoolique dans le coin. Il était tourné vers la scène, alors que je ne la voyais que du coin de l'oeil dans le miroir derrière le bar. Je m'en foutais des gamines, j'étais là pour la boisson. La musique avait démarré, et quelques personnes étaient venues. Mais il fallait avouer que cette activité ne ferait jamais décoller les affaires du club. Trop pudique les gens, trop coincés. Et surtout pour tous les couples ou les familles en vacances, ce lieu était juste interdit.

« Ma soeur évite les coins mal fréquentés ... donc les coins où tu pointes le bout de ton nez et les fesses de tes pouffes. Et puis elle a du se dégoter un maître nageur sexy pour passer la soirée et décoller au ciel. »

Nan mais il était interdit de parler de ma soeur comme ça. Surtout lui. Elle l'aimait pas. Il l'aimait pas. Mais moi j'aimais ma soeur, et lui je l'avais aimé. Un peu en tout cas. Peut-être encore ... ? Non, les verres devaient me faire tourner la tête. D'ailleurs j'en commandais un nouveau.

« Et dire que je le faisais pour toi surtout ! C'est ce qui me fait le plus de peine. La première fois il avait fallu que tu me fasses boire, après que tu me promettes une meilleure nuit que la précédente ... ça je l'attend encore. »

Petite pique pour mettre en doute ses capacités à me faire décoller loin du matelas.

« Mais l'âge ne dérange pas. Tu vois celui qui s'occupe de la piscine ? Il a apprécié l'autre soir. Et toi, depuis quand tu promets à la rousse sur scène que tu lui feras un strip teas ? »

Ses promesses qu'il ne comblait jamais ... oh. Je me tournai alors sur mon siège pour faire face à la scène et voir cette fameuse rousse encore vêtue qui lui décrocha un clin d'oeil ... ouais vraiment pas sexy. « Tu lui apprendras à en faire hein ? » Parce que sérieusement on aurait dit qu'elle avait prit une poutre dans l'oeil.

_________________
« Casse toi, laisse moi boire » « Ou pas, déshabille toi » 125lzeu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





« Casse toi, laisse moi boire » « Ou pas, déshabille toi » Empty
MessageSujet: Re: « Casse toi, laisse moi boire » « Ou pas, déshabille toi »   « Casse toi, laisse moi boire » « Ou pas, déshabille toi » Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
« Casse toi, laisse moi boire » « Ou pas, déshabille toi »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Shake me to the moon :: Come on come on let's see ...-
Sauter vers: